CONTACT Bureau : (0) 4 50 41 33 21 CONTACT Portable en cas d'urgence : (0) 6 86 34 34 03 Mail : lepaysdh@club-internet.fr
 CONTACT Bureau : (0) 4 50 41 33 21CONTACT Portable en cas d'urgence : (0) 6 86 34 34 03Mail : lepaysdh@club-internet.fr       

Une journée de trekking au Népal

 

Qu’est-ce-que le Trekking ?

 

Le mot Trekking tire sa source du mot néerlandais Trek qui signifie Migration. Dans le vocabulaire courant actuel, un trekking est une randonnée où la rencontre avec soi-même et avec les autres, leur culture et leurs villages, nous permet de découvrir en profondeur des modes de vie, des cultures, et bien sur des paysages, au rythme idéal, celui du pas du marcheur.

 

Lorsque l'on prononce ce mot magique, Trekking, apparaît l'image du randonneur parcourant les sentiers des caravanes du Népal: ce petit pays, enclavé entre ses deux puissants voisins, la Chine et l'Inde, est, de par sa nature montagneuse qui limite fortement le réseau routier, de part ses excellents sentiers, ses montées progressives en altitude, et sa culture bouddhiste omniprésente dans ses Hautes Terres, considéré à juste titre comme étant le paradis du Trek.

 

Pendant un trek au Népal, les sentiers, aménagés pour le passage des porteurs, ou pour les caravanes de yacks ou mulets, passent sans cesse d'une rive à l'autre des ruisseaux, franchis à gué, ou des rivières, dominées par d'impressionnants ponts suspendus. Au bout de la Trace, un village, un monastère, une rencontre.

 

À aucun moment, il ne s’agit d’alpinisme, le passage des cols au printemps ou à l’automne s’effectuant par des sentiers généralement totalement déneigés. Certains sentiers sont parfois aériens, et nécessitent la présence et les conseils de votre Guide de Haute Montagne. Le temps de marche est en moyenne de cinq heures à cinq heures et demie par jour. Vous ne portez qu’un sac léger - de 3 à 4 kilos - le reste de votre équipement étant confié aux porteurs.

 

Le groupe est limité à douze personnes, autant pour préserver la convivialité du trek que pour respecter la tranquillité des vallées que vous traverserez.

 

Une Journée de Trekking au Népal

 

6 heures du matin, l'aube. Votre gîte d'étape (le lodge) ou votre campement s'éveillent doucement, éclairés par le sourire du "cook" qui vous apporte votre première tasse de thé de la journée. Quelques étirements, puis vient l'heure de la toilette. Ensuite, préparation du sac de portage que les porteurs viennent prendre, partant très tôt pour profiter de la douceur des premières heures de la matinée.

 

Vers 7 heures, un copieux repas est servi. Aliments et boissons, chauds ou froids, à satiété, une table et des tabourets, le petit déjeuner en trek est un moment apprécié, convivial, chaleureux.

 

Vers 7 heures et demie, c’est le départ. Vous ne portez qu’un sac léger, contenant vos affaires personnelles nécessaires à la journée: gourde, appareil photo, vêtements de protection.

 

Alors que vous quittez le lodge, un de vos Sherpas part au petit trop: il file devant réserver votre repas de midi dans un gîte au bord du chemin, et choisir les meilleures places dans votre hébergement de la nuit prochaine: n’essayez pas de le suivre, il marche vraiment très vite !(En trekking sous tente, l’équipe de cuisine termine le rangement des popotes, alors que vous quittez le bivouac: quelques kilomètres plus loin, le cuisinier et ses aides vous dépasseront sur le chemin: ils filent installer la cuisine pour le repas de midi; eux aussi marchent ... très vite ...).

 

La marche se fait en douceur, chacun gérant son rythme et ses arrêts à son envie. Pauses photo, méditation, botanique, vous êtes libre de marcher comme vous le ressentez, un Sherpa étant toujours en arrière du groupe pour fermer la marche et assurer votre sécurité. Un autre Sherpa marche à l'avant du groupe, avec les plus rapides, mais attention, au Népal, marcher à un pas soutenu n’aurait aucun sens: l’essentiel est d’ouvrir ses yeux ! Très vite, vous vous habituerez à ne plus regarder votre montre ou votre altimètre, vous imprégnant des rencontres et sourires échangés au fil du chemin, du courage de ces paysans des montagnes, des architectures et paysages sans cesse nouveaux.

 

Vers 11 heures, tous les membres du groupe se retrouvent pour prendre le déjeuner, qui comporte toujours un plat chaud (sauf pour certains passages de cols en haute altitude). Ensuite, vient l'heure de la … sieste, dans la douceur du tout début d'après-midi. Après cette pause reconstituante, vous repartez pour deux à trois heures de marche au fil du sentier.

 

Vers 15 heures, arrivée au prochain lodge ou campement, parfois près d'un village, mais toujours près d'un point d'eau. Votre cuisinier vous sert le thé accompagné de petits biscuits (uniquement pour les trekkings sous tente), puis vous pourrez flâner autour du site, prendre encore le temps d'oublier l'heure, avant que vers 18 heures, un remue-ménage en cuisine ne vous indique que le repas du soir est près.

 

Après le souper, la soirée se passera à discuter, lire, ou rêver, glissé au fond de votre duvet. Bonne Nuit ! Namaste.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Pays d'En Haut